Camping pratique





Coyote Buttes North
Je tenais déjà à dire ici que je ne cherche pas à recruter des adeptes ni à faire en sorte que les autres soient de mon avis. Je veux juste exprimer mon ressenti personnel sur des expériences heureuses vécues avec ce mode d'hébergement.
Oui, le camping a des inconvénients, pour certaines personnes ces inconvénients sont tellement insurmontables qu'ils leur interdisent tout simplement cette pratique et beaucoup de mes amis me rappellent assez souvent qu'ils n'apprécient pas du tout cette façon de passer la nuit: manque de confort, bloc sanitaire partagé, soumission aux intempéries ....
Oui, tout ça est bien vrai !!!
Mais, le camping a tout de même de gros avantages ...

Sommaire en rapport avec les questions souvent posées sur les forums:

1) Le budget
2) Les atouts du camping dans les parcs
3) Faut-il emmener son matériel avec soi ou bien l'acheter sur place ?
4) Le matériel de base pour camper (tente, duvets et matelas)
5) Que faire avec son matériel à la fin du séjour ?
6) Location de matériel
7) Matériel complémentaire
8) Camping et nourriture
9) Les différentes sortes de camping aux USA
10) Les réservations dans les campings
11) Camping pratique: températures, laveries, douches, comment recharger ses appareils électroniques etc ....
12) Emplacements gratuits et autorisés pour camping-car
13) Exemples d'emplacements de camping mémorables



1) Le budget: 

Pour commencer et là je pense qu'on est tous d'accord je parlerai du budget. il est évident que le camping allège considérablement ce dernier.


Les prix que je vais indiquer s'entendent pour une famille de 4 personnes.  
Les nuits en camping s'étalent de 5 dollars à plus de 70 dollars la  nuit. 70 dollars étant bien sûr une limite extrême rencontrée une seule fois heureusement (près de Los Angeles en 2010) et c'était un camping privé.
En moyenne, dans les parcs nationaux (National Parks) et d'état (State Parks) américains, les prix s'échelonnent de 10 à 25 dollars .
Dans les National Forest, on sera souvent à moins de 15 $ et on en trouvera même des gratuits (voir le lien cité plus loin dans le paragraphe n°10). 
Les campings privés sont toujours plus chers mais offrent souvent plus de prestations (piscine, laverie, jeux...). Pour quatre personnes, le prix oscille très souvent entre 20 et 50 $ maximum. 
Si l'on compare à une nuit en motel de base (entre 90 et 150 dollars la nuit pour 4 personnes en saison haute), les économies sont conséquentes sur un voyage de plusieurs semaines.

Petit calcul rapide: Lors de nos voyages (2010, 2013 et 2015)  la nuitée en camping nous est revenue en moyenne à environ 20 dollars la nuit. Si nous avions dormi en motel ou hôtel à la place nous aurions payé en moyenne 100/120  dollars la nuit. Soit une économie de 80 à 100 dollars par jour. En une semaine c'est une économie de plus de 600 dollars, sur 3 semaines c'est déjà plus de 1800 dollars en moins sur le budget !
A cela il faut ajouter que beaucoup de repas ont été pris au camping, ce qui allège encore considérablement la note finale. 

En 2015, le clivage est peut être encore plus marqué car le prix des emplacements de camping dans les parcs nationaux n'a guère augmenté alors que le prix de certains hôtels a parfois doublé dans certains coins. Je pense notamment à une forte inflation des prix à San Francisco ou même encore à Page.

2) Les atouts du camping dans les parcs:
Les atouts sont multiples mais ce que je vais développer est d'autant plus vrai aux USA.
Ma femme et moi avons découvert le camping pour la première fois lors de notre premier voyage aux Etats-Unis en 1990. Disons qu'avant cela nous avions comme représentation initiale le camping version Franck Dubosc. Donc c'était pour une raison essentiellement budgétaire que nous avions amené notre tente à cette époque-là. Nous avions dormi principalement dans les parcs nationaux de l'ouest.
Et puis sur place, le choc... Notre vision du camping a changé alors radicalement. Les emplacements spacieux, la proximité de la nature (y compris la faune environnante), le fait d'être encore dans le parc à la nuit tombée et non pas entre les 4 murs d'une chambre de motel ont pris le pas sur un relatif manque de confort. Et quel plaisir finalement de sortir, l'espace de quelques jours, de notre luxe quotidien et de vivre un vrai "voyage nature".  

Les campings ont un équipement certes sommaire mais très bien pensé, à savoir une table avec des bancs et un barbecue ou un emplacement pour faire du  feu (firepit) sur chaque emplacement et ce, sans exception.

Dans les grands parcs, en général chaque soir en été, un Park Ranger anime une soirée dans un lieu spécifique (souvent dans un amphithéâtre aménagé pour la circonstance) sur un thème particulier (souvent relatif à la faune et la flore locales). Les thèmes ainsi que les horaires de ces soirées sont affichés dans tous les centres d'information. Ces représentations sont bien sûr gratuites. 
Les campings des parcs disposant également de très peu de points lumineux, favorisent la contemplation des ciels étoilés et raviront ainsi les astronomes amateurs ...loin de toute lumière artificielle. 
Dormir dans le parc augmentera aussi considérablement vos chances de rencontrer des animaux : les nocturnes, les craintifs, ceux qui ne sortent que quand tout est calme.
Au petit matin, il n'est pas rare d'apercevoir un grand herbivore à quelques mètres seulement de votre tente (du vécu).
Les campings ont également l'énorme avantage d'être souvent assez proches d'un point de vue accessible à pied. Une petite promenade matinale afin d'admirer le soleil levant sur un point de vue du parc puis ensuite revenir tranquillement déjeuner, toujours en extérieur bien sûr, fait partie de ces plaisirs dont on ne se prive pas.
Et puis le fait d'avoir dormi dans le parc permet de limiter les déplacements. Ceci est très utile par exemple quand le lendemain matin, on a prévu une grande randonnée et qu'il faille donc partir de bonne heure. 
Oui, bien sûr certains grands parcs majeurs disposent de structures hôtelières mais il faut admettre qu'elles sont souvent chères et plombent pas mal le budget. Elles sont de plus de qualité inégale. 
En revanche, je ne suis pas contre le fait d'en profiter de temps en temps surtout quand le lodge est remarquable et à un prix abordable (cf  le lodge de la rive nord du Grand Canyon ).
Mais beaucoup de parcs nationaux et de State parks n'offrent pas ce type d'hébergement: Arches, Canyonlands, Valley of Fire, Capitol Reef  ... alors le camping restera le seul moyen de dormir dans le parc.  
En bref vous l'avez compris l'appel de la tente devient irrésistible pour nous dans ces grands espaces et c'est finalement une forme de luxe que de se le permettre. Peut être qu'un jour nous ne pourrons plus le faire...
Je n'oublierai pas nos deux enfants qui apprécient tout particulièrement ce type de vacances.



3) Faut-il emmener son matériel avec soi ou bien l'acheter sur place ?


Pour notre part, nous ramenons tout de France à l'exception de quelques accessoires quand nous arrivons sur place comme une poêle, des verres, des mugs etc ...(voir paragraphe n°7 à ce sujet). Tout tient dans 3 bagages placés en soute: une valise et 2 sacs de type cargo. Un 4ème sac (pliant) est glissé dans un des trois pour ramener les achats faits après sur place ... 
Le fait que nous campions occasionnellement en France ou en Europe a motivé ce choix.

Mais il est aussi possible de tout acheter sur place:
 Walmart est l'enseigne d'hypermarchés la plus connue et la plus répandue dans le pays. On en trouve dans toutes les villes de l'Ouest américain. Chaque magasin a son rayon de camping plus ou moins bien achalandé. Pour éviter toute désillusion le jour de l'achat, on peut à l'avance et à tête reposée tout commander via leur site internet : Every Day Low Prices at Wal-Mart

Vous pouvez y commander tout ou partie de votre équipement de camping: tente, matelas, duvets etc ... vous trouverez tout ça en cliquant sur "all departments" en haut à gauche puis "Sports, Fitness and Outdoors" puis enfin "camping". Leur site internet est bien plus riche que n'importe quel de leur magasin et vous pouvez prendre votre temps pour choisir. Pour la partie duvet, il faut suivre le même cheminement précité jusqu'à "Camping" puis "Airbeds" puis "Sleeping Bags".
Si vous désirez acheter directement en magasin, vous prenez le risque de n'avoir aucun choix possible, il ne restera que 2 modèles de tente, un type de duvet etc ... par exemple.

Si vous commandez sur leur site,  vous aurez ensuite 2 options :

- Retirer le matériel commandé après sur place lors de votre arrivée(gratuit). Il suffit alors de repérer le Walmart le plus proche de votre 1er hôtel dans la ville où vous arriverez (voir l'onglet "Store Finder" sur le bandeau du haut).
- Vous le faire livrer à votre premier hôtel sur le sol américain (aussi gratuit la plupart du temps). Il suffira d'envoyer un mail à votre hôtel pour savoir s'ils accepteront de stocker ce matériel quelques jours avant votre arrivée. Cette pratique a déjà été testée avec succès par des internautes.

4) Le matériel de base pour camper:

La tente:  

Pour la tente, il existe une multitude de modèles possibles selon les saisons, les conditions météorologiques, le nombre de campeurs, le confort, le poids recherché ... tout cela conditionnera le prix de la tente qui peut vite grimper...
Mais pour un voyage aux Etats-Unis, un modèle bas de gamme devrait suffire pour les raisons suivantes:
- Les conditions météorologiques rencontrées seront loin d'être dantesques si vous voyagez pendant la belle saison.
- Vous ne rechercherez pas forcément un modèle léger puisque c'est la voiture qui portera la tente (à moins que vous ne randonniez avec). 
- Vous ne vous en servirez pas tous les jours puisque très probablement, vous irez à l'hôtel quand vous visiterez les villes.
- Vous l'abandonnerez probablement sur place à la fin de votre séjour ou vous la donnerez à une association.

Pour notre part, nous avons opté à trois reprises pour l'achat d'une tente familiale 4 places avec abside au milieu (environ 115 euros).
L'abside nous permettant d'y placer les chaussures avant de se coucher, de stocker du matériel (valises ...) et de s'y tenir au milieu debout pour s'habiller ou se changer.
Nous avons investi ainsi dans une  Mc Kinley, Paros 4 de chez Intersport (ils ont aussi l'équivalent chez Decathlon)


Nous avons jusqu'à présent toujours acheté ce modèle en France.
Nous avons pensé à un moment amener des tentes 2 secondes mais elles ne rentrent dans aucun sac et sont donc considérées comme des bagages à part entière. On peut toujours en sangler deux ensemble pour ne former qu'un bagage mais après il faut quand même ramener le reste de l'équipement (voir la suite), les vêtements, les trousses de toilette ...
Bref, voulant toujours se limiter à 3 bagages principaux + des bagages à main, l'idée d'emmener des deux secondes avait été abandonnée.
L'année (2015), ayant voyagé avec la compagnie aérienne Icelandair, nous avons eu droit à 2 bagages en soute en franchise bagage, si bien qu'on a pu emmener nos 2 tentes "2 secondes" de chez Quechua et il faut bien admettre que ça a été très pratique.

Peut-on acheter des tentes 2 secondes sur place ?

Si, pour les raisons évoquées plus haut, vous ne pouvez pas  emmener de France vos tentes 2 secondes, il vous faudra vous en procurer sur place.
A Walmart, je n'en ai jamais vu en stock dans les rayons mais ils les vendent sur leur site internet (lien cité plus haut).
Tapez dans leur moteur de recherche (en haut de la page) : "Coleman popup Tent ". Ils en vendent deux modèles: une à 2 places et une à 4 places.

Ou bien passez la souris sur le modèle pour aller plus vite:

 A moins de 35 $ le modèle 2 places, c'est plutôt bon marché !

Les duvets:

Nous avons fait l'acquisition de SLEEP'INBed 10° de chez Décathlon en 2010, ils ont l'avantage, d'avoir le matelas autogonflant intégré (ce produit n'existe plus aujourd'hui mais on peut trouver encore l'équivalent). Sur le site de Walmart, ils ont le modèle Ozark Trail 40 F vendu à 24,97 $ qui a l'air pas mal du tout. Combiné à un matelas, cela suffira largement en été.
Une température confort de10° peut suffire dans les parcs de l'Arizona, du Nouveau Mexique, de la Californie et du sud de l'Utah. Si vous allez plus au nord, comme à Yellowstone et Grand Teton par exemple, la température "confort" peut s'avérer un peu juste.  Il est alors indispensable de dormir avec des vêtements de type polaire et un bonnet (très efficace pour limiter les déperditions de chaleur par la tête).

Astuce : Comme on est amené à utiliser notre duvet dans des conditions variables de température, il faut savoir qu'un duvet à la température de confort "douce" (comme les nôtres) peut être renforcé en ajoutant un drap de sac en soie ou en polaire (gain de plusieurs degrés). C'est en Australie qu'on testera ainsi ces duvets en polaire que l'on glisse dans le duvet classique. En moyenne ils offrent un gain de 5° dans la température confort. Dans notre cas, il a fait passer notre température confort de 10° à 5 °. Même avec des températures négatives dans le Red Center, ceux-ci se sont révélés plutôt efficaces:

http://jeveuxcamperenaustralie.blogspot.fr/



L'achat de duvets plus performants n'est pas indispensable à mon goût car en plus de leur prix assez élevé, ils peuvent être désagréables (trop chauds) dans les parcs moins en altitude et plus au sud. C'est bien là tout le dilemme.



5) Que faire de son matériel de camping à la fin du séjour ?

On peut bien sûr tout ramener (c'est ce qu'on fait la plupart du temps hormis quelques accessoires).
On peut en ramener seulement une partie, surtout les duvets qui ne sont pas lourds et qui pourront aisément resservir en France à différentes occasions.
Pour le reste, on peut si on est en ville donner la tente et son matériel à une association caritative pour les sans abris par exemple. Vous trouverez sur le net pas mal de ces associations pour "homeless". On peut aussi, si la dernière nuit est en camping, laisser le matériel au gérant qui souvent laisse cet équipement à disposition d'autres voyageurs gratuitement.
On peut également essayer de revendre tout ou partie de son matériel sur place. Un forumeur a mis en place ce système de revente : http://www.roadtrippin.fr/forum/hebergements-usa-f98/troc-vente-achat-materiel-camping-autres-2017-t15450.html  

6) Location de matériel:

Il y a des cas extrêmes où vous pouvez vous dire qu'à un certain moment, vous aurez besoin d'une tente pour une seule nuit. Cela peut être le cas par exemple pour une randonnée sur 2 jours avec bivouac dans un parc. Par exemple à Havasupaï: http://jeveuxcamperauxusa2.blogspot.fr/p/las-vegas-suite-la-route-66.html ou encore à Toroweap : http://gctoroweap.blogspot.fr/
Ce sont juste deux exemples parmi plein d'autres hein ...

Vous pouvez alors louer tout votre matériel à certains endroits. Attention, il vaut mieux parfois acheter son matériel que de louer au delà d'un certain nombre de jours.

Voici la liste de quelques magasins qui louent du matériel de camping : http://www.hitthetrail.com/equipment-rentals-purchase/
 
Au Grand Canyon, c'est possible de louer tout le matériel. J'ai dégoté cette annonce sur airbnb où la propriétaire dudit matériel le met à disposition des voyageurs sans équipement. Elle peut même l'installer sur un emplacement (que vous aurez au préalable réservé par vous mêmes) moyennant un petit supplément.
Si en plus vous n'êtes pas encore inscrit sur airbnb, vous aurez alors 25 euros de réduction en cliquant ici (du coup, la location ne reviendra vraiment pas cher !)
 
Peut-être aussi que vous souhaiteriez trouver des campings pré-équipés avec des tentes à louer. C'est possible à certains endroits. A Yosemite, par exemple vous avez le Half Dome Village (ex Curry Village): https://www.myyosemitepark.com/where-to-stay-camp-eat/curry-village.
Ou encore à Zion : tentes à louer

Ou bien alors certains parcs proposent des cabines à louer mais bon, là on s'écarte de la notion de camping...
Exemple à Yellowstone: https://www.yellowstonenationalparklodges.com/lodgings/cabin/old-faithful-lodge-cabins/
Ou encore celles de Monument Valley: http://monumentvalleyview.com/premium-cabins/



 
 7
) Matériel complémentaire:


 
Voici la liste de matériel qu'on amène de France:
 


  - 4 lampes frontales: indispensables en camping, elles ne le sont pas moins en randonnée. Surtout quand on vient d'assister à un coucher de soleil et qu'il faille marcher vers sa voiture au retour (ex: Delicate Arch à Arches National Park). 
  - 4 taies d'oreiller (voir plus loin)
  - 4 bonnets en fibre polaire si nuit en zone froide
  - Un maillet ou sinon trouver une grosse pierre que l'on garde tout le voyage afin de planter les sardines.
  -  4 assiettes en plastique dur + couverts en métal + 4 verres en plastique dur + Une grande cuillère en plastique pour mélanger.
  - Une cafetière de ce type pour les amateurs de thé ou café en vrac:





(J'en ai vu à moins de 5 euros en supermarché)

On trouve bien sûr du café soluble sur place pour ceux qui ne veulent pas s'embarrasser de cet accessoire.

   - 4 camelbacks (plus pour la randonnée) dont la poche à eau fait au moins 2 litres (mais 3 litres c'est mieux). On peut aussi acheter seulement la poche à eau (prix inférieur à 10 euros) qu'on glisse dans un sac à dos (moins cher à l'achat). 

  - Nos couteaux pliables avec tire- bouchon + un couteau multifonctions (si vous en possédez déjà un) sinon autant l'acheter sur place car le Leatherman, par exemple, est moins cher là-bas.

  - Petit ouvre-boîte car difficile à trouver sur place.

  - 4 serviettes en microfibre : elles sont très pratiques car elles sont légères et sèchent très vite.

Pour d'autres achats indispensables ou facultatifs à acheter avant de partir mais pas nécessairement liés au camping, j'en parle là :

 
Matériel acheté sur place:


- Une glacière

- Quatre oreillers: des vrais, pas des gonflables. Je trouve qu'ils sont essentiels pour le confort au camping.

- Un saladier 

- Une cocotte ou une casserole 

- Une poêle

- Un réchaud + cartouches de gaz (compter environ une cartouche par semaine). J'ai ce type là:








Bien sûr vous ne pourrez pas ramener dans l'avion les cartouches de gaz achetées sur place mais vous pourrez ramener le brûleur et vous en servir à l'occasion en France car on trouve les cartouches dans des magasins de pêche ou sur le net.



Des allumettes ou un briquet

- Produit vaisselle + éponges

- De la lessive

- Une nappe en toile cirée pour mettre sur les tables de camping

- 4 mugs

- Une passoire (pour les pâtes)

Cet été (2015) nous avons ramené un faitout acheté à Ikea très fonctionnel qui a un couvercle percé de trous comme une passoire, si bien que l'achat de cette dernière n'a pas été utile.

- Des sacs congélation avec zip. Utiles pour pleins de choses : séparer les aliments dans la glacière, mettre aussi ses papiers et son argent dedans si la randonnée risque d'être humide, ou même y placer son appareil photo pour les mêmes raisons ou en cas de tempête de sable.   

 





8) Camping et nourriture:


Comme dit précédemment, il faut d'abord se procurer une glacière (coût entre 20 et 30 dollars en grande surface). On trouve de la glace payante dans toutes les stations-services et dans les supermarchés mais on peut en trouver gratuitement à l'extérieur de pas mal de motels ou d' hôtels (quand le distributeur est placé à l'extérieur bien sûr).
Pour la cuisson, même si les emplacements ont tous un barbecue (plus ou moins pratique), il est plus aisé d'acheter un réchaud. d'autant plus que le ramassage du bois mort est interdit dans les parcs nationaux.
Pour la nourriture, nous faisions les courses une fois tous les 3 jours environ. On pouvait même tenir 1 ou 2 jours de plus avec quelques conserves (genre raviolis, chili). Ne pas acheter le lait au gallon (prend trop de place dans la glacière et tourne vite) prendre plutôt des demi-gallons. A noter que le lait se trouve très facilement, ils en vendent dans toutes les stations-services.


Quelques idées de repas:



Petit déjeuner:  Thé, café, céréales avec du lait ou muffins, fruits.  

Déjeuner: Souvent pris au milieu d'une randonnée ou sur la route, il se devait d'être léger et froid.
Pains pitas farcis au choix par des tomates, carottes, salade, jambon, fromage... fruits.

Dîner: Protéines animales (la viande de bœuf est relativement bon marché et la viande de bison succulente) à griller par exemple au barbecue, féculents, salade et fruits. Les fajitas :poivrons rouges, lamelles de viande, guacamole, tomates, crème fraîche, purée de haricots rouges, oignons mis dans une tortilla. On trouve les ingrédients très facilement dans les supermarchés.
Les inévitables féculents : pâtes, riz, quinoa etc ... pour recharger les batteries.
Dans ou entre les parcs on se faisait à peu près 2 restos par semaine. En ville, c'était restaurant  tous les soirs et souvent un pique-nique le midi ou un fast food type Subway ou McDO (uniquement sous la pression de nos ados).


9) Les différentes sortes de campings aux USA:

Il y a les campings dans les National Parks. Dans les grands parcs comme Yellowstone, Bryce Canyon, Zion etc ... on en trouvera de deux sortes: ceux qui sont réservables à l'avance sur internet et ceux qui ne sont pas réservables à l'avance et qui fonctionnent sur la base du "1er arrivé, 1er servi". Le bloc des douches est souvent placé à l'extérieur du camping et fonctionne avec des pièces (quarters).
Il y a les campings dans les State Parks. Ils ressemblent beaucoup à leurs homologues des parcs nationaux. On peut soit les réserver à l'avance (comme à Goblin par exemple) soit pas (comme à Valley of Fire par exemple). S'il y a un bloc pour les douches, il sera dans le camping et est souvent inclus dans le prix de la nuitée.
Il y a les campings dans les National Forest. Ils sont souvent assez rudimentaires (pas de douches et toilettes sèches). Par contre, ils ne sont vraiment pas chers (autour de 10 $ la nuit) et sont moins fréquentés. On a l'impression parfois d'être en bivouac dans ces campings.
Il y a les campings gérés par le Bureau of Land Management (BLM). Eux sont toujours rudimentaires et ne disposent souvent pas de points d'eau. Par contre, ils sont à des endroits stratégiques pour démarrer une randonnée tôt le matin.
Il y a les campings privés qui appartiennent à une chaîne (les KOA par exemple) ou qui sont indépendants. Ce sont les plus chers mais ce sont eux qui offrent le plus de services : laverie, connexion Wifi, piscine, jeux pour enfants ...Par contre, les emplacements pour les tentes sont souvent petits et laissés pour compte à l'avantage des RV's (camping cars) bien plus lucratifs. Donc on les évite autant que possible...et en plus ils sont toujours en dehors des parcs.
Et enfin ... ne pas oublier que dans la plupart des parcs, vous pouvez obtenir un permis afin de dormir dans une zone en dehors des emplacements aménagés. Cela s'appelle le "backcountry camping". Les permis sont limités en nombre et certains sont très recherchés de longs mois à l'avance (comme au Grand Canyon par exemple). Vérifiez dans chaque site officiel de parc (ceux qui se terminent par l'extension "nps.gov") pour avoir des informations précises car elles varient d'un parc à l'autre.
Dans certains sites gérés par le BLM qui ne disposent d'aucune structure hôtelière ou de camping à des miles à la ronde, le bivouac est toléré (par exemple dans le parc d' Escalante mais aussi à plein d'autres endroits). Evidemment, aucun service n'est fourni et n'oubliez pas de laisser l'endroit vierge de toute trace humaine.
Pour terminer, ne vous avisez pas de dormir de manière "sauvage" dans un parc national ou d'Etat car les Rangers veillent au grain et ils n'hésiteront pas à vous faire lever le camp dans la nuit, à vous ramener aux limites du parc et à vous coller une amende. 

A noter: Si vous passez une nuit dans un State Park. Le prix de la nuitée au camping inclut le droit d'entrée du parc.
Par exemple: une nuitée à Valley of Fire coûte 20 $. Cela inclut les 10$ de droit d'entrée, donc votre nuitée ne vous revient qu'à ...10 $ !




10) Les réservations dans les campings:

Doit-on systématiquement réserver d'ailleurs ?


Tout dépend à quelle saison on part. En juillet-août, c'est fortement recommandé dans les parcs majeurs qui affichent souvent complet pendant la belle saison. Dans les grands parcs, il y a plusieurs campings, certains ne sont pas réservables à l'avance d'autres si. Les premiers fonctionnent sur la base du premier arrivé-premier servi, mais à moins d'arriver de bonne heure dans un de ces campings, la chance d'y trouver un emplacement de libre est tout de même assez faible.
Donc, pour moi la meilleure solution reste la réservation dans ces grands parcs. Certains State Parks sont eux aussi souvent complets surtout le long de la côte californienne.
Pour terminer, dans les villes, nous n'avons pas cherché à résider dans un camping. Ils sont souvent très chers, pas vraiment dans la nature et souvent assez éloignés du centre. Et puis on apprécie aussi de temps en temps le confort d'un hôtel, l'un n'empêche pas l'autre.


Pour réserver un emplacement :


http://www.recreation.gov/  pour une grande majorité de campings



http://www.yellowstonenationalparklodges.com/ pour les campings à Yellowstone.


Pour les State Parks en Californie : cal-parks.ca.gov


Et puis un site pour réserver tout à la fois : les fédéraux, les campings d'état, les privés ...

http://www.reserveamerica.com/


Si vous cherchez une listes de campings gratuits ou d'un prix modique aux USA, c'est là : 

http://freecampsites.net/usa/


Attention: On ne peut pas réserver trop longtemps à l'avance son emplacement de camping. Les réservations démarrent souvent 6 mois à l'avance. Voir quelques exemples ci-dessous:

Watchman Campground (Zion): à partir de 6 mois à l'avance.
Mather Campground (Grand Canyon): à partir de 6 mois à l'avance.
Sunset Campground (Bryce Canyon): à partir de 6 mois à l'avance.
Pour les campings de Yosemite: à partir de 5 mois à l'avance.

Pour Yosemite, il faut vraiment réserver le jour où la fenêtre de réservation démarre car il n'est pas rare de voir le camping se remplir en quelques secondes seulement.
Voici pour 2018 le planning des réservations:
https://www.nps.gov/yose/planyourvisit/camping.htm

Attention au changement d'heure en Californie. Avant le 11 mars, nous aurons 9h de décalage avec la Californie, entre le 11 et le 25 mars, après nous aurons 8 h de décalage. A partir du 25 mars, on reprend à nouveau les 9 h de décalage. Cela va donc affecter ceux et celles qui désirent réserver un emplacement entre le 15 juillet et le 15 août (et ils sont nombreux !).
Le mieux est de vérifier sur le net, l'heure exacte sur place: https://time.is/PT
Prenons donc l'exemple d'une réservation pour un emplacement le 1er août. Le serveur ouvrant à 7 h (Pacific Time), il vous faudra donc être devant votre ordinateur le 15 mars à 15h précises (car 8 heures de décalage). Yosemite est vraiment un cas à part car si on n'est pas un minimum organisé, on n'arrive tout simplement pas à réserver d'emplacement.
Voici un tutoriel (en anglais) très bien fait pour optimiser vos chances d'obtenir une place : http://www.outdoorblueprint.com/read/how-to-make-yosemite-camping-reservations/
Si les campings "officiels" sont déjà pleins au moment de votre recherche, vous trouverez ici une liste de campings à proximité du parc: http://jrabold.net/yosemite/campn.shtml

Pour Yellowstone, c'est aussi 6 mois à l'avance (voir lien au-dessus).

Pour les campings privés vous pouvez réserver quand vous le désirez.
A Monument Valley, il n'y a pas de camping public puisque le parc est sur une terre tribale. Vous pouvez donc réserver le camping quand bon vous semble (ne pas traîner quand même) :
http://www.gouldings.com/campground/  à l'extérieur du parc
et celui du View  (à l'intérieur et à privilégier pour la vue): http://monumentvalleyview.com/campground/




11) Camping pratique :


A quelles températures dois-je m'attendre ?



Pour avoir une idée des températures à une période donnée:

http://www.weather.com/



Où laver son linge ?

A noter que le fil à linge est inutile car il est souvent interdit dans les campings et puis on trouve quand même facilement des laveries un peu partout. Il y en a dans les parcs nationaux majeurs : Yellowstone, Grand Canyon, Bryce Canyon ...
On en trouve aussi quasiment tout le temps dans les campings privés et dans la plupart des hôtels.
A ce titre, dès le début de votre voyage, conservez bien les pièces de 0,25$ (quarters) car les machines à laver et les sèche-linge fonctionnent grâce à ces pièces.
 
Douches:
 
Vous en trouverez toujours dans les campings privés. Dans les parcs d'état (State Parks), elles sont très fréquentes et sont situées dans le camping (exception notoire à Dead Horse Point SP près de Moab). Dans les parcs nationaux, elles sont fréquentes mais pas systématiques. Elles sont rarement situées dans le camping en lui même mais souvent à l'extérieur et sont payantes. A ce titre, là encore, gardez un maximum de quarters dès le début du voyage car les douches fonctionnent avec des monnayeurs. Il y en a par exemple à Bryce Canyon, Page et le Grand Canyon. A Zion ou à Arches vous n'en trouverez pas dans le parc. Il faudra alors aller soit se laver dans un lieu de baignade naturel ou dans un camping privé qui accepte des personnes de l'extérieur ou soit dans un bureau des guides (comme à Zion). Pour ce dernier, je donne les explications là: http://leparcdezion.blogspot.fr/ 
Pour Arches, vous avez Ken's Lake ou Faux Falls près de Moab comme lieux naturels : http://moabencamping.blogspot.fr/

Où recharger sa batterie d'appareil photo, de téléphone ...? 



Attention, beaucoup de campings primitifs n'ont pas d'électricité.
Quant aux campings mieux équipés, les prises de courant se trouvent souvent dans les blocs sanitaires et donc ce n'est pas très pratique d'attendre de longues dizaines de minutes devant son chargeur de batterie...
Nos enfants avaient en plus emmené leurs lecteurs MP3, leurs appareils-photos ... donc beaucoup de choses à recharger !!!
Une solution: ce convertisseur  permet de transformer le courant 12V issu de l'allume cigare en courant 230V, cela vous permettra de recharger ou d'utiliser tout appareil électrique pendant les trajets en voiture. En l'associant avec une prise multiple on pourra par exemple recharger une batterie d'appareil photo, un  téléphone portable, brancher un ordinateur pour lire un DVD à l'arrière du véhicule pendant que le GPS est lui-même connecté etc ...Pour notre part, il est resté branché tous les jours pendant les trajets et je m'en sers assez régulièrement en France. Celui qu'on a acheté en 2012 étant en rupture de stock, j'ai trouvé ce modèle là qui possède  à peu près les mêmes caractéristiques techniques (vous pouvez cliquer dessus pour afficher son prix) et qui obtient de bons retours de la part des internautes sur Amazon:

BESTEK 300W Convertisseur Transformateur 12V 220V Chargeur allume-cigare avec 2 ports USB pour Camping-car - Rouge

Encore un autre, un peu moins cher et qui obtient aussi de très bons retours de clients:

BESTEK Convertisseur Chargeur 200W 12V DC à 230V AC pour voitures et camions en forme de Gobelet avec 2 ports USB et prise de sortie française-Café


Bien  choisir un modèle à 150 W minimum si vous voulez recharger un PC par exemple (c'est le cas de ces deux modèles).
Le doubleur de prise allume-cigare sera également utile si le GPS aura aussi besoin d'être branché sur une prise allume-cigare:








12) Emplacements gratuits et autorisés pour camping-car:

Attention, on ne peut pas poser son camping-car n'importe où dans les parcs nationaux ou les parcs d'état, les seuls endroits autorisés sont sur un emplacement de camping (pour les réservations, voir le chapitre 10).
Et en dehors de ces parcs ?
Comme déjà dit, vous trouverez déjà pas mal de sites sur http://freecampsites.net/usa/
Il y aussi le site Campendium: https://www.campendium.com/free-camping

Un truc à savoir: il est autorisé de dormir sur les terres du BLM (Bureau of Land Management) sans souci la plupart du temps. Le plus compliqué est de savoir si l'endroit où on pose le camping-car
est bien une terre du BLM. Pour simplifier ça, on peut télécharger une application sur son téléphone qui justement vous dira si vous êtes sur un terrain public: http://www.twostepsbeyond.com/apps/uspubliclands/

Enfin, mais c'est vraiment pour dépanner, on peut dormir sur un parking de Walmart (chaîne de supermarchés). Mais 23% des magasins l'interdisent tout de même. La liste est consultable sur cette page: http://www.walmartlocator.com/no-park-walmarts/






13) Exemples d'emplacements de campings mémorables lors de nos périples en  2010, 2013 et 2015:


Camping du Saddlehorn Campground à Colorado National Monument :




Ce site était d'autant plus fascinant de nuit car on dominait la ville

de Fruita toute scintillante.


Camping "Canyon Rim "de Flaming Gorge National Recreation Area :





Vue saisissante sur la Green River au petit matin, notre tente est à 15 mètres de la falaise.



Camping "Echo Park" à Dinosaur National Monument :





Camping au pied de falaises gigantesques.


Deux campings dans des National Forest : le premier dans les Bighorn Mountains, l'autre dans la Bridger Teton National Forest :













Et en 2013, ce sont surtout les bivouacs (tolérés sur les sites gérés par le BLM) qui nous ont emballés:

Ici la veille de la randonnée pour Coyote Gulch (Escalante)




La veille de la randonnée vers Neon Canyon (Escalante)




Sur le site de Little Finland (Nevada)




A Cathedral Valley face au panorama d'Upper Cathedral Valley (Capitol Reef)



Près de Canyonlands (Utah) en 2015:



Le reste du sommaire est juste en dessous !